archives
Mois de Décembre (04)
Le premier coup de froid, même léger, ramène tous les ans les oiseaux migrateurs autour de la maison. Dans les premiers arrivés se trouvent les Gros-becs toujours fidèles depuis plusieurs années. Si l’hiver gersois n’est pas trop rigoureux, ils resteront par là jusqu’au début du mois de février. J’aime beaucoup les observer et je trouve que c’est vraiment un bel oiseau !
Mois de Novembre (03)
Dés les premiers jours de Novembre, parfois même un peu avant, le ciel se met à crier. Pas de panique il ne va pas nous tomber sur la tête, ce sont tout simplement, les premiers vols de grues cendrées qui passent. De jour comme de nuit leur passage ne passe pas inaperçu ! Ces vols peuvent être composés de dizaines à plusieurs centaines d’individus et sont toujours en formation classique en V. Quand on a la chance de les observer un certain temps on peut voir les oiseaux se relayer en tête, à tour de rôle, dans un ordre qui paraît immuable. Leurs cris s’entendent à plusieurs centaines de mètres et me font toujours lever la tête. Même si l’arrivée des grues annonce souvent un refroidissement des températures et le début de l’hiver, c’est toujours un grand bonheur de les entendre. J’ai la chance d’avoir à proximité de la maison 2 ou 3 sites où les grues passent tout l’hiver, ce qui me permet de faire également des photos au reposoir. Cela est tout à fait différent mais c’est une histoire que je vous conterai une autre fois.
Mois d'Octobre (02)
Si les combats sont relativement rares, les démonstrations de force et les joutes verbales le sont beaucoup moins. Témoins ces deux cerfs qui ont paradé plus de une heure devant l'affût, roulant des épaules et bramant à tue-tête sans jamais s'affronter directement. Quel spectacle ! Par moment ils se couchaient à trente mètres l'un de l'autre semblant s'ignorer puis se relevaient ensemble pour se défier à nouveau. Pour finir c'est celui au second plan sur le cliché qui a renoncé en partant doucement vers une autre vallée.
Mois de Septembre (01)
Dés les premiers jours du mois de Septembre les grands cerfs que l'on aperçoit que très rarement le reste de l'année sont de retour. Ils arpentent les places de brame à la recherche d'éventuelles biches en chaleur. En ce 2 Septembre j'étais venu en début d'après midi préparer mon chemin d'accès menant jusqu'au sapin sous lequel je monte mon affût. Après une heure passée à couper les fougères, à balayer la petite sente et à nettoyer le pied de l'arbre je décidai de m'installer à l'affût pour me mettre dans l'ambiance des six semaines à venir et profiter pleinement de la fin de cette belle journée ensoleillée... Après une bonne heure de rêverie le bruit d'une brindille cassée me sorti de mes pensées et j'étais fin prêt lorsque ce grand cerf à traversé tranquillement la clairière. Inutile de vous décrire ma joie et mon bonheur !
L'utilisation et la reproduction, même partielle, des textes et des photographies de ce site est strictement interdite, sur tous supports, sans l'autorisation écrite de l'auteur.
Sommaire du site / Mentions légales / Hébergement OVH.com / Copyright : Christophe FLORIN 2018.