Promenade forestière

Les balades en forêt sont propices pour trouver et photographier des champignons. C’est une démarche nouvelle pour moi et j’y prends, ma foi, beaucoup de plaisir. Un des avantages de cette activité et que l’on ne rentre pratiquement jamais bredouille ! D’autre part, cela permet d’explorer les multiples possibilités de réglages offertes par les reflex numériques actuels et d’approfondir ses connaissances techniques en matière de photographie. Je trouve cela aussi très reposant pour le corps et pour l’esprit.
Le seul point fastidieux est l’identification des espèces, chose pas toujours aisée. A ce propos, si vous avez des suggestions pour les champignons non identifiés ou si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à me les signaler.

  1. Mycène des fougères (Mycena epipterygia) sur une souche
  2. Attention danger ! Amanite phalloïde (Amanita phalloides) toute jeune
  3. La même quelques jours plus tard
  4. La très belle amanite tue-mouches (Amanita muscaria)
  5. Mycène des fougères. Tous petits au milieu des grands arbres
  6. Mucidule radicante (Oudemansiella radicata)
  7. Clitocybe laqué améthyste (Laccaria amethystina) au pied tordu
  8. Le très recherché cèpe de Bordeaux (Boletus edulis)
  9. Clavaire étroite (Clavaria stricta)
  10. Clitocybe en vase (Clitocybe cyathiformis)
  11. Un Mycène poussant dans une fente d'un tronc tombé à terre
  12. Tête de moine (Clitocybe geotropa) dans les fougères
  13. Clitocybe laqué améthyste (Laccaria amethystina)
  14. Mycène pur, variété rose (Mycena pura)
  15. Un autre mycène
  16. Helvelle crépue (Helvella crispa)
  17. Le même trois jours après à contre jour. Il me fait penser à une tête de chien

generated with ISM