Le Cerf en Hiver

Après le brame, les animaux se rassemblent en hardes plus ou moins importantes pour se préparer à affronter les rigueurs de l’hiver.
En général, celles-ci ne sont pas mixtes. Les cerfs adultes oublient leurs querelles amoureuses récentes et se regroupent en petites bandes de quelques unités. Les biches et les daguets constituent, quant à eux, des hardes souvent un peu plus conséquentes.
Si pour les biches l’hiver est synonyme de début de gestation, pour les cerfs, il est marqué par la chute de leur bois, et cela d’autant plus tôt qu’ils sont âgés. Ainsi, les plus vieux individus jettent leur tête dès la fin du mois de janvier. On dit alors qu’ils sont « mulets ».
Cette période est peu favorable pour le photographe, car les nuits sont très longues et les affûts se soldent souvent par des échecs. En effet, les animaux ne quittent guère la remise où ils se reposent durant la journée et profitent de cette période nocturne, qui n’en finit pas, pour s’alimenter. Parfois, pourtant quelques occasions se présentent et ce sont celles-ci que je vous propose de découvrir maintenant.

  1. Une biche et son faon, un matin de brouillard
  2. L'absence de feuillage rend la futaie claire et les dérangements sont fréquents. Ici une harde de biches et de daguets
  3. Trois cerfs adultes traversant un layon
  4. Harde de cerfs attardés dans les champs au petit matin
  5. Harde de biches dans une futaie de hêtres
  6. Un beau daguet, cerf de un an, qui a repéré le photographe
  7. Le froid et la neige sont là. Les biches ont le mufle givré
  8. Les cerfs les plus âgés ont perdu leurs bois. Les voilà mulets
  9. Au premier plan, un cerf venant de perdre ses bois
  10. Ici un daguet qui ne perdra ses bois, lui, qu'en avril
  11. Deux cerfs au stade dit bonnet carré, environ 12 jours de repousse

generated with ISM